Bob le bricoleur (la suite)

Publié le par The_TiPi

BobVoici donc, chèrs amis, la suite (et fin) de la fabrication de ce superbe plafonnier.

Il vous faut donc les différentes baguettes utiles pour le châssis, de la colle à bois, un support non adhérent (j'ai utilisé du papier sulfurisé), du ruban adhésif, une équerre de menuisier (ou toute autre chose vous permettant d'avoir des angles droits), et de la patience/minutie.
Je précise que les photos de ma construction ne reflètent pas la méthode idéale (je m'en suis rendu compte après coup).

09 teintureMais avant d'assembler le châssis, passons un peu de temps à la teinture des baguettes de décoration. Nous avons donc, 8 baguettes fines de 30 cm environ, 4 baguettes plus grosses de 12 cm environ, ainsi que 8 baguettes fines d'environ 5 cm (non représentées ici, qui seront coupées dans une des baguettes fines en surplus.)
J'ai constaté, lors de l'assemblage de ces parties, que la colle à bois avait tendance à prendre la couleur de la teinture. Donc méfiance.
Pour la couleur de la teinture, c'est selon votre goût. Rien n'empêche de peindre en vert pomme, hein. Dans ce cas là, il serait surement bon d'assembler certaines parties avant de peindre...

Pendant le séchage de la teinture, attaquons nous à la construction du châssis.

06 montage1Comme je disais plus haut, ma méthode de construction n'est pas la bonne.
J'ai voulu commencer par un des grands côtés, mais dans chaque angle, cela oblige à gérer 3 baguettes. En effet, la petite est posée verticalement et les 2 longues sont collées sur les cotés. Si la base de la petite baguette n'est pas parfaite, vous aurez de mauvaises surprises...
Une meilleure méthode est de faire en 2 parties, assemblées après. Les 2 parties seront identiques, à savoir 2 baguettes de 10 cm, 1 baguettes sans encoches, 1 baguette avec encoches. Il faut former un rectangle avec ces 4 baguettes : les 2 petites aux extrémitées et les 2 grandes entre (avec les encoches à l'intérieur du rectangle).
07 montage2
Cette méthode permet de mieux gérer les angles droits. Le ruban adhésif permet de maintenir les pièces en pression le temps du séchage. Ne pas hésiter à faire de la "soudure" dans les angles avec la colle à bois. De toute façon, elle va s'étaler naturellement et finir par devenir transparente.
Une fois ces 2 parties identiques prêtes, vient le moment de l'assemblage. Là c'est à votre convenance pour la façon de faire. Le plus simple c'est d'avoir les nouvelles baguettes à l'horizontale et les "rectangles" en vertical. Il convient ici de s'assurer de leur maintien.
08 montage3Vient alors, après séchage de la colle, le moment d'ajouter les baguettes qui serviront à suspendre le tout. Comme illustré ici et dans le croquis du précédent article, les 4 baguettes s'entrecroisent et viennent soutenir le châssis.
La méthode la plus simple d'assemblage étant, le chassis retourné. Une série de baguettes, puis l'autre. Le but étant d'obtenir quelque chose ressemblant à la photo ci-contre.

Passons maintenant à l'habillage.
Placez votre papier Japon sur la table et positionnez le châssis. Centré, vous devriez pouvoir relever les 4 côtés afin de couvrir les 4 faces. Faites un tracé léger sur la feuille de papier afin de repérer la position et découpez un peu le surplus en gardant de la marge pour le recouvrement dans les angles. 10 montage4Pour le collage, toujours la colle à bois. Il faut déposer de la colle sur le dessus du châssis et venir le retourner sur la feuille, à l'endroit marqué précédemment.

12 montage6Après, il suffit de relever chaque côté, en encollant le bois. L'idéale est de faire les faces opposées afin de pouvoir facilement découper le surplus de papier dans les angles. Le papier Japon étant assez fragiles, faites attention en l'appliquant au doigt.
Une fois les 4 cotés terminés, cela devrait ressembler à la photo ci-contre. N'oubliez pas de découper le papier dans le haut, pour passer la douille de l'ampoule.

13 montage7Sur la photo ci-dessus voici le positionnement des différents éléments de décor. Comme vous pouvez le constater, il y a de petites section de baguette (celles de 5 cm environ). Pour leur dimension, je n'ai rien trouvé de mieux que de me servir de petites boites d'allumettes. En plus de la dimension, elle me seront utiles pour l'assemblage de ces baguettes.

Il faut donc assemblées ces baguettes, par 4 (2 grandes et 2 petites). Au final, vous avez 4 "échelles" identiques. Ici aussi, il est important que tout soit monté avec des angles droits. Ces 4 "échelles" sont donc à coller sur chacunes des faces de notre plafonnier. La position est à votre convenance, mais l'idéale reste centré et surtout, identique sur les 4 faces. Et là, il faut faire attention avec la colle qui prend la couleur de la teinture car pas de droit à l'erreur avec le papier Japon blanc. Pour ma part, j'ai encollé à totalité de la surface ces structures (grandes baguettes et petites baguettes) afin d'avoir le papier en contact complet.

14 fin1Nous arrivons enfin à la dernière étape de cette construction : l'ajout des 4 dernières baguettes, aux angles. J'ai choisi de les faire rasantes dans la partie supérieur afin qu'elle dépasse en bas. Leur seuls points de contact sont les extrémités des baguettes fines de décoration.
Une dernière chose : il est important, lors des différentes découpes de ne pas se tromper. D'abord, pour que la forme de l'objet soit joli (avec des angles droits...) et surtout pour qu'une fois suspendu, le plafonnier soit droit et ne penche pas sur un côté. C'est malheureusement ce qui m'est arrivé. Même si ce n'est pas très prononcé, cela se voit.

J'espère que ce petit atelier vous a plût. Voici ce que cela donne terminé :

15 fin216 fin2

Publié dans Bob - le Bricoleur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Riku 26/12/2009 12:35


Génial et bien expliqué ! :)


The_TiPi 26/12/2009 12:55



Mais non, pas compliqué ;)
Edit : bon, il faut que j'apprenne à déchiffrer les mots, à lire quoi...
Merci si c'est bien EXPLIQUÉ (et non pas "Bien Cmplqué" ^^)